Réparation de la remorque hippomobile 31

Chevaline 31
La chevaline 31 du Musée du Transport Urbain Bruxellois

Notre remorque hippomobile ouverte n° 31 de 1873, une des deux plus anciennes pièces de notre collection, avait été endommagée en 2009 lors de son retour à Woluwe après les grands travaux de rénovation du Musée. Une tôle de paravent avait été malencontreusement perforée lors de la remise en place du tram dans nos halls d’exposition.

Aujourd’hui nous sommes heureux d’annoncer que le mal est enfin réparé : la tôle endommagée a pu être réparée par un carrossier automobile spécialisé dans la rénovation de voitures ancêtres, et la mise en peinture a été réalisée à l’identique par un professionnel qui a déjà démontré maintes fois son talent sur d’autres tramways historiques, en Wallonie comme en Flandre.

Au passage, le ponçage du paravent endommagé nous a permis de découvrir des traces de la livrée appliquée par les Tramways Bruxellois sur cette remorque au début du siècle passé. Comme quoi, à quelque chose malheur est bon !

Toutes les photos des étapes de cette délicate réparation ici !