Le BTT : une promenade originale et un travail d’équipe

5001 BTT gare de Schaerbeek. 04.06.2017
Gare de Schaerbeek. 04.06.2017

Un dimanche de juin, un peu après midi. Le ciel se couvre mais peu importe, vu que « notre » tram attend en gare de Schaerbeek. Il ne s’agit pas de n’importe quel tram, mais du « Brussels Tourist Tramway » (également appelé « BTT« ). Le BTT, c’est une balade de 4 heures à travers Bruxelles dans un tram de 1935. Départ à 10h de Woluwe, direction le Cinquantenaire, la place Flagey, la barrière de Saint-Gilles, la zone industrielle du Canal, le cimetière de Jette, le Palais de Laeken, la gare de Schaerbeek, les églises Saint-Servais et Sainte-Marie, la place Poelaert et le Palais de Justice, l’avenue Louise et le boulevard du Souverain.

On n’a pas le temps de s’ennuyer car la promenade est agrémentée de commentaires historiques, vivants, pertinents et amusants proposés par un guide. Parce que le BTT, ce n’est pas qu’une promenade à travers la ville. C’est aussi un travail d’équipe, constituée de conducteurs et de guides du Musée du Transport Urbain Bruxellois.

Tous nos guides partagent le même enthousiasme, même si chacun d’eux communique sa propre vision de l’itinéraire parcouru. Aujourd’hui, c’est André qui se charge de nous présenter « sa » vision de Bruxelles, reproduction de documents d’époque à l’appui. Il nous explique : « Pour moi, le principal réside dans le fait que les gens repartent heureux, qu’ils aient appris quelque chose, même si le 8/10ème des choses, ils ne s’en souviennent déjà plus quand ils descendent du tram. Ils ont cependant eu du plaisir à (re)découvrir notre bonne vieille ville de Bruxelles. C’est alors que la récompense du travail de recherches, réalisée par le guide, est atteinte. »

Parce qu’être guide au BTT, ce n’est pas une sinécure. Il s’agit de passer trois heures debout, dans le sens contraire de la marche, avec un public à tenir en haleine, des anecdotes historiques à raconter « au bon endroit et au bon moment« , ainsi que des aiguilles à manœuvrer… Mais c’est aussi une grande complicité avec Philippe, alias « Jef » notre conducteur du jour, qui se plie volontiers aux « caprices » d’André et roule ainsi plus vite ou plus lentement selon les endroits, tourne autour des monuments importants, tels l’Église Sainte-Marie ou la statue de la Porteuse d’Eau qui orne la Barrière de Saint-Gilles, voire s’arrête un instant devant d’autres comme l’Église Saint-Servais. Notre conducteur veille aussi, malgré les commentaires passionnés de notre guide, à respecter l’horaire établi et à ne pas retarder les trams réguliers qui circulent sur le réseau. Philippe nous explique : « C’est le côté moins visible de la prestation, mais pas le plus facile. »

Le travail de notre duo de bénévoles porte ses fruits : le public, captivé, est totalement conquis.

Si jamais l’expérience « BTT » vous tente, n’hésitez pas à réserver vos places via ce lien. Nos guides et nos conducteurs seront certainement ravis de vous faire partager leurs connaissances, leur enthousiasme et leur passion pour Bruxelles et ses Tramways.

5001 BTT Saint Servais. 04.06.2017
Devant l’Église Saint-Servais.
5001 BTT Sainte Marie. 04.06.2017
Notre guide remonte dans la motrice 5001 après avoir manœuvré une aiguille au pied de l’Église Sainte-Marie.